Le Mouvement Repair Acteurs 2.0 a pour objectif d’ouvrir des perspectives de nouvelles solidarités sociales.

« C’est dans son travail de thèse, De la division du travail social (1893), qu’Émile Durkheim utilise la notion de solidarité sociale. Celle-ci renvoie au lien moral qui unit les individus d’un même groupe, et qui forme le ciment de la cohésion sociale : pour qu’une société existe, il faut que ses membres éprouvent de la solidarité les uns envers les autres. C’est en examinant les changements dans la forme de ce lien que Durkheim entend expliquer l’évolution des sociétés humaines ».

En impulsant le Mouvement Repair Acteurs 2.0, l’association Générations Solidaires aspire à créer de nouvelles synergies entre les professionnels et les acteurs du réemploi.

Pendant les rencontres ouvertes du Repair Café, l’usager qui découvre les affres du professionnel du réemploi, peut mieux comprendre ce dernier.

L’artisan peut saisir cette occasion pour faire un travail de pédagogie et d’éducation populaire au développement durable au bénéfice de l’usager.

Une solidarité vertueuse peut jaillir de ces rencontres pour bâtir la transition écologique.